Hadat : au début de cette année, soyons polis !

La politesse est une des manifestations de la plus belle des vertus : la charité!

Elle aide à tenir sa place avec amabilité dans sa famille et dans la société. Il suffit d’avoir du cœur et de la bonne volonté pour être poli.

 

En famille et en société on peut être poli :

1- dans nos attitudes, en n’ayant jamais l’air insolent, supérieur ou moqueur.

2- dans nos paroles, en n’usant pas de mots grossiers ni de paroles malhonnêtes, en ne prenant  pas de ton rude et grognon pour demander quelque chose, en s’efforçant  de parler d’une manière

suffisamment articulée pour être compris tout de suite, en étant gentil et courtois ne laissant jamais de mauvais souvenirs. Si quelqu'un nous agace ou même nous  insulte, n’entrons pas dans la

discussion. On peut dire «Soyons d’accord sur le fait que nous ne sommes pas d’accord» et changeons de sujet.

3- dans nos actions, en nous montrant obligeants et en obéissants rapidement. En étant attentifs aux besoins des autres et à leurs opinions, en ayant un rire qui montre que nous nous amusons, sans être trop bruyants. Être trop bruyant démontre de l'arrogance ou de la gêne. Souvenons-nous qu’une personne charmante et polie, met les gens à l’aise…

 

En classe on peut être poli :

1- Envers les professeurs.

Quand un maître entre en classe, les élèves doivent se lever, rester silencieux pendant les explications, n’interrompre qu’après avoir demandé par un signe l’autorisation de parler.

Un élève qui ricane, qui parle en même temps que le maître, qui affecte de faire un autre travail que celui de l’heure, qui fait des grimaces et des niches, est un élève mal élevé !

2- Envers les camarades.

Un élève qui veut toujours  commander, qui accapare la conversation, qui s’attribue toujours les premiers rôles, qui s’adonne continuellement aux jeux de mains, qui fait punir les autres, est un élève parfaitement insupportable pour ses camarades.

 

Rebecca Azam,

Pya Khoury, Christy Ibrahim

et Tia Hadchity - Hadat

Attachment: